Le plan d’action

Une fois la phase indispensable du diagnostic réalisée, l’heure est à l’action !

  • Proposition de solutions et outils adaptés (formations, chantiers):Les outils adaptés et personnalisés sont intégrés. Définition de la stratégie qualité. Formations spécifiques aux outils qualités, à la conduite de chantiers, chantiers d’amélioration, outils de pilotage (indicateurs, standards visuels, procédures, gestion documentaire), outils d’analyse (SWOT, cartographie de processus, des flux.), outils de suivi (audit).
  • Validation du mode d’intervention: Il s’agit là de décider en commun des modalités et du niveau d’intervention. Les interlocuteurs, pilotes, acteurs internes sont identifiés, nommés, informés. Un part importante doit être consacrée aux formations et chantiers actions afin que la démarche soit pérenne et que l’entreprise ait durablement gagné en autonomie.
  • Définition des objectifs, indicateurs – Communication visuelle: Cette action permet de suivre de façon objective les progrès réalisés. En fonction des objectifs à atteindre, les indicateurs seront déclinés, la cible et les délais définis. Une communication visuelle est souvent utile afin de partager avec l’ensemble de l’entreprise la démarche entreprise, les actions menées ainsi que les succès obtenus.
  • Définition d’un plan d’action détaillé (PDCA): Outil de base au pilotage de la démarche, le plan est détaillé de façon précise (action, pilote, délai, statut) afin que chaque action soit réalisée de façon sûre. Chaque action est reliée directement à un objectif opérationnel. Un suivi régulier de ce plan d’action par le management est  organisé pendant la phase de réalisation.