Le Diagnostic

La phase de diagnostic nous permet de partager avec nos client la situation de départ, la situation d’arrivée attendue, de caractériser les problèmes afin de proposer les solutions. Ce diagnostic ne se limite pas à la conformité à la norme ou aux exigences clients car il doit amener des pistes réelles d’amélioration de la performance. La mise en conformité sera intégrée mais non une fin en soi.

  • Contexte et Stratégie: activité de l’entreprise, rentabilité, implantation, organigramme, produit, marché, stratégie industrielle, commerciale, indicateurs de performance, indicateurs qualité. Il s’agit ici d’effectuer une première approche qui sera approfondie lors des audits et entretiens.
  • Partenaires: clients (répartition par chiffre d’affaire, marge, analyse de la satisfaction), fournisseurs (poids dans la part achat, stratégie, performance qualité, taux de service), décideurs, experts du marché, concurrents.
  • Description du problème, du besoin, de l’amélioration attendue: satisfaction client, dysfonctionnements internes , non conformité à la certification, mise en place d’une démarche qualité, développement ou suivi fournisseur. Expression des objectifs, et des délais.
  • Audit, entretiens, observations terrain: cette phase est la plus importante du diagnostic. En fonction du besoin elle pourra être formalisée sous forme d’audit suivant standard automobile. Les entretiens se font sur l’ensemble de l’organisation (de la direction à l’opération, des clients aux fournisseurs). Ils pourront également se faire sous forme de questionnaire sur le terrain car c’est là que l’on observe et comprend le mieux les problèmes.
  • Rapport, restitution, partage: Le rapport expose les constats réalisés et propose les solutions les mieux adaptées (pas de solution clé en main mais des propositions). A ce stade, une description factuelle de la situation sera partagée et devra permettre aux décideurs de prendre les bonnes décisions.